Le travail mémoriel : la numérisation des archives du Collectif argentin pour la mémoire

La mise en valeur d'une période sombre de l'histoire contemporaine par le biais de la numérisation d'archives.

Après avoir été sous le régime dictatorial entre 1972 et 1983, l’Argentine revit grâce à l’association « Collectif Argentin pour la mémoire » qui est alors née grâce aux Argentins et Français vivant en France avec un but commun : Prôner la justice et la vérité concernant cette période sombre.

FAIRE PARLER LES ARCHIVES POUR FAIRE REVIVRE LA MEMOIRE

Il y a peu, des documents secrets rédigés par les militaires pendant la dictature ont été découverts au siège de l’Armée de l’air à Buenos Aires. Une richesse inestimable pour les survivants de cette période noire qui pourrait permettre d’en savoir d’avantage sur un grand nombre de disparitions. En effet, les archives sont une vraie opportunité de faire revivre la mémoire d’une période compliquée de l’Argentine. Plus qu’une découverte, une richesse de souvenirs qui permettrait de rendre hommage aux disparus par le biais des archives.

Ainsi, les archives assureraient la continuité du travail de Mme Alicia Bonet-Krueger, rescapée de cette dictature en Argentine. Cette dernière avait organisé une exposition sur sa vie émouvante ainsi que sur tous les argentins victimes de la dictature. Ces Argentins s’étaient réfugiés à Fontenay dans les années 1970. Sur ce  même lieu, la rescapée de cette triste période fait revire la mémoire des persécutés de cette dictature Argentine, avec son Collectif Argentin. Elle commence alors par un hommage aux Mères « de la place de Mai » qui est une association composée de mères Argentines qui ont vu leurs enfants disparaître pendant cette dictature. Lors de cette exposition on y retrouve également documents et photos retrouvées de cette même période.

LES ARCHIVES, SYNONYME DE VISIBILITÉ ET DE SÉCURITÉ

En effet, malgré l’arrivée du Cloud depuis quelques années, ce système ne reste pas sans failles. Cela est donc une des raisons pour lesquelles le groupe CAILLE Archives met en place des mesures de pointes afin de garantir la sécurité et une bonne conservation des Archives tant numériques que papiers.

De plus, la numérisation d'archives permet dans certains cas d’obtenir un gain de visibilité important, comme c’est le cas pour le Collectif Argentin pour la mémoire, notamment grâce à du partage et de l'échange. Les archives retrouvées ont donné suite à des articles ou encore expositions, ce qui a permis à l’association de faire parler d’eux d’avantage et de toucher un maximum de personne.

Retour aux actualités